Home > Actualités > Location : l’indice de référence des loyers au 1er trimestre 2018
L’indice de référence des loyers en cours doit être noté dans le contrat de location
L’indice de référence des loyers en cours doit être noté dans le contrat de location

Location : l’indice de référence des loyers au 1er trimestre 2018

L’indice de référence des loyers (IRL) au 1er trimestre 2018 est paru

Le nouvel indice de référence des loyers est paru 12 avril dernier. Publié par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), il fixe les plafonds d’augmentation annuelle des loyers en location.
Pour le 1er trimestre 2018, l’IRL s’établit à 127.22. Par rapport à celui du 1er trimestre 2017, il enregistre une hausse de 1.05%.

A quoi sert l’IRL

L’indice de référence de loyers sert à définir la hausse annuelle des loyers des logements en location qu’ils soient vides ou meublés. Il est donc important, lors de la signature d’un contrat de location, d’indiquer le dernier IRL publié par l’Insee dans la clause d’indexation.

Avec ce nouvel indice, les propriétaires-bailleurs peuvent augmenter les loyers de leurs locataires de 1.05%. Sont concernés les baux de location dont la date anniversaire se situe entre la mi-avril et la mi-juillet.

IRL : comment calculer l’augmentation des loyers

Pour connaitre le nouveau montant du loyer, il faut utiliser la formule suivante :
Loyer hors charges x nouvel indice / ancien indice.
De nombreux simulateurs sont disponibles gratuitement sur internet.

A savoir. Depuis la loi Alur, le propriétaire-bailleur doit indiquer à son locataire sa volonté de réviser le montant du loyer. Il dispose d’un an, à partir de la date anniversaire du bail, pour exprimer sa demande.

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Le gouvernement veut simplifier les aides à la rénovation des logements afin d’avoir un parc immobilier plus vert

Vers une réforme des aides pour la rénovation des logements

Le gouvernement veut simplifier les aides pour accélérer la rénovation des bâtiments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *