Home > Actualités > Point sur les taux d’intérêt
Taux intérêt évolution
Taux intérêt évolution

Point sur les taux d’intérêt

Emprunt immobilier : stabilité des taux pour ce début d’année 2018

Les professionnels du crédit sont unanimes : les taux d’intérêt de janvier 2018 ressemblent à s’y méprendre à ceux appliqués en décembre 2017. Ainsi, chez le courtier Meilleurtaux.com on a relevé des taux moyens de 1,85 % pour un emprunt sur 25 ans (1,62 % pour 20 ans et 1,40 % pour 15 ans).
Chez leurs confrères de Emprunt-Direct.com, le même constat est fait avec des taux moyens qui s’élèvent également à 1,85 % sur 25 ans, 1,65 % sur 20 ans et 1,45 % sur 15 ans pour les bons dossiers (1,15 % sur 10 ans et 2,60 % sur 30 ans). Mais chez ce professionnel, on souligne que cet attentisme est habituel en début d’année : le marché immobilier reprend généralement au printemps.

Immobilier : Les très bons dossiers toujours privilégiés par les banques

Les meilleurs dossiers peuvent toutefois espérer des taux encore plus intéressants en ce mois de janvier. En effet, cette quasi-stabilité cache en partie le fait que les emprunteurs les plus côtés sont chouchoutés : certains peuvent obtenir jusqu’à 0,15 % à 0,20 % de décote. Un grand établissement bancaire a d’ailleurs choisi de faire baisser les taux pour ces excellents dossiers tout en augmentant ceux des emprunteurs moins privilégiés.

Taux d’intérêt en 2018 : la loi sur l’assurance emprunteur en question

Mais quid du futur ? Dans les mois qui viennent, la courbe des taux d’intérêt devrait conserver le même type de tendance. Selon les spécialistes les orientations de la BCE (banque centrale européenne) vont permettre leur stabilité à ce niveau très bas. Pour le secteur de l’immobilier c’est une excellente nouvelle : les Français, fortement attachés à la pierre vont donc pouvoir continuer à profiter d’emprunt bon marché.

Petite crainte toutefois : la nouvelle réglementation permettant aux Français de changer d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire pourrait avoir un effet inattendu, celui de faire, paradoxalement, augmenter les taux des prêts immobiliers. Les banques risquant de perdre une partie des revenus offert par le prêt en cours de validité pourraient, par anticipation, tenter de rattraper ce manque à gagner par des augmentations de taux. Histoire à suivre…

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Prendre soin de son jardin en hiver

Garden-staging en hiver

Faites la différence grâce au garden-staging même en hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *