Home > Actualités > Marché immobilier en 2018
Nouveauté de l’immobilier en 2018
Nouveauté de l’immobilier en 2018

Marché immobilier en 2018

C’est au printemps que devrait voir le jour le nouveau projet de loi logement. Mais en attendant cette nouvelle loi, Prédictions et prévisions pour l’année à venir…

La loi et l’immobilier en 2018

S’il est des choses faciles à prévoir, ce sont celles qui sont gravées dans le marbre des lois. Ainsi, au 1er janvier 2018 :

  • La réforme de la taxe d’habitation prend effet : à terme 80 % des contribuables seront exonérés de cet impôt local qui va baisser de 30 % cette année, puis de 65 % en 2019
  • Le dispositif Pinel est prolongé pour les zones A et B1 sans condition jusqu’au 31 décembre 2021, et sous conditions pour les zones B2 et C
  • Le prêt à taux zéro atteint toujours 40 % dans le neuf pour les zones A et B1, mais seulement 20 % maximum dans les zones B2 et C jusqu’en décembre 2019
  • 2018 va également voir la création de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) et la diminution des APL (aide personnalisée au logement) alors que les locations touristiques seront régulées et les CEL (compte épargne logement) et PEL (plan épargne logement) taxés.

    2018 : l’année des augmentations sur le front de l’immobilier

    Première hausse prévue sur le marché immobilier : celle des prix dans l’ancien. Depuis 2017, le marché vit une augmentation exponentielle des transactions. Dans le même temps, les prix ont augmenté dans les grandes villes : + 12 % à Bordeaux, +6 % à Lyon et entre +2 et +5 % ailleurs.
    À Paris, où la hausse a atteint +7 % en 2017, le prix moyen devrait se monter, selon les chiffres des notaires, 9 200 €/m2 (+10 % en un an).

    Les taux d’intérêt devraient eux aussi connaitre une augmentation lente en 2018. Cette hausse serait toutefois mesurée selon les spécialistes. En 2017, les taux ont conservé un niveau extrêmement attractif (en moyenne 1,40 % sur 15 ans à taux fixe par exemple).

    Et pour finir, la construction devrait elle aussi encore connaitre une jolie embellie en 2018. L’augmentation constatée depuis plus de deux ans (+12 % de permis de construire et +17 % de mise en chantier entre novembre 2016 et octobre 2017) devrait se poursuivre et en particulier en Île-de-France.

    Le prix des logements neufs devrait finir la marche des augmentations prévues en 2018. Poussées par les dispositifs de défiscalisation (Pinel en particulier) et le Prêt à taux zéro, les ventes sur le marché du neuf ont augmenté de +5,3 % en un an et les prix de +3,4 % en région et +2 % en Île-de-France.

    Marché de l’immobilier : en 2018, les inégalités de prix se creuseront

    Si les acheteurs doivent dépenser une moyenne de 9 000 €/m² à Paris Intra-Muros, en 2018 il leur suffira encore de passer le périphérique pour gagner en pouvoir d’achat. Ainsi, à Aubervilliers ils trouveront un prix moyen de 3 105 €/m² en ce début janvier contre 6580 €/m² dans le quartier de Pont-de-Flandre ou encore 6 350 €/m² dans celui de La Chapelle soit pas moins de 50 % d’écart.

    Et l’année 2018 sera encore synonyme de grand écart entre les prix de Paris et sa région et ceux de province. Actuellement, un appartement de 5 pièces à Reims s’échange au même prix qu’un 2 pièces à Versailles soit environ 250 000 €. De même, pour le prix d’une maison de 6 pièces à Nantes (environ 500 000 €) vous pouvez vous offrir un 4 pièces à Lyon ou un 3 pièces dans le 12e à Paris.

    Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

Les nouveautés 2018 pour l’immobilier

Les changements immobiliers en 2018

Quelles sont les nouveautés pour cette année ? Découvrez-les avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *