Home > Villes > Lyon > Hausse des prix à Lyon
Lyon et sa flambée des prix immobiliers
Lyon et sa flambée des prix immobiliers Lyon, Unesco World Heritage City

Hausse des prix à Lyon

Alors que l’on constate une augmentation générale de +4,4 % des prix de l’immobilier en France (tous biens confondus), Lyon pulvérise elle aussi (avec Brest et Bordeaux) les records de hausse.

Prix des appartements : +16,2 % dans le 1er et le 2e arrondissement de Lyon

La hausse des prix à Lyon se révèle particulièrement vrai dans les 1er et 2e arrondissements de la ville, où l’augmentation des prix des appartements atteint +16,2 % (soit les secteurs de La Croix-Rousse, Presqu’île Saint-Vincent pour le 1er et Bellecour, Cordeliers et Sainte-Blandine dans le second). Et si les prix semblent entamer une phase de stagnation lorsqu’ils sont rapportés à la ville entière, les 6e et 7e arrondissements subissent également des hausses de prix conséquentes : +10,6 % pour le 6e qui regroupe Bellecombe, Les Brotteaux et la Cité Internationale et +14,5 % dans les secteurs de Jean Macé et Gerland qui composent le 7e arrondissement.

Les futurs acheteurs qui veulent échapper à ces hausses de prix faramineuses n’ont guère le choix. Ils peuvent se tourner uniquement vers le 4e arrondissement (La Croix Rousse et Gros Caillou), le seul à voir les prix des appartements baisser : -1,7 % sur un an. À noter que le 3e arrondissement semble lui aussi convoité, même si la hausse des prix n’y a atteint « que » +8,1 %.

Hausse des prix immobiliers à Lyon : une marge de négociation ténue pour les acheteurs

Alors faut-il se précipiter pour acheter un bien à Lyon ? Nul ne sait de quoi demain sera fait, toutefois, dans les secteurs les plus chers de la ville, soit le 2e et le 6e arrondissement, les prix continuent à grimper. Il vous faut débourser aujourd’hui 5 717 €/m² dans le 2e et 5 608 €/m² dans le 6e pour acquérir un appartement. Quant aux prix immobiliers les moins chers de la Capitale des Gaules, ils sont à rechercher dans le 9e arrondissement, du côté de la rue Marius Donjon à l’Avenue Ben Gourion où le prix moyen s’établit à 3 118 €/m².

Noter qu’il est en prime beaucoup plus difficile de négocier le prix de son bien immobilier à Lyon. La marge de manœuvre est à 0,9 point en dessous de la moyenne nationale.

Publié par

About Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Dans le centre historique de Bordeaux, les prix des logements anciens ont flambé ces dernières années

Les prix de l’immobilier à Bordeaux

Les prix des logements anciens ont baissé de 0.7% au premier trimestre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *