Home > Actualités > L’annulation de l’encadrement des loyers à Paris
A Paris, les loyers vont-ils augmenter ?
A Paris, les loyers vont-ils augmenter ?

L’annulation de l’encadrement des loyers à Paris

A Paris, l’encadrement des loyers a été annulé par le tribunal administratif

Après Lille, c’est à Paris de connaitre la fin de l’encadrement des loyers. Ce dispositif, lancé dans la capitale durant l’été 2015, a été annulé par une décision du tribunal administratif de Paris. Il estime que cette règle devrait s’appliquer à toute l’agglomération, et non uniquement à la commune de Paris. Une mauvaise décision, réagit la Ville, qui affirme que le dispositif avait « permis de stabiliser les prix après des années de hausse exponentielle ». Craignant que les loyers parisiens ne flambent à nouveau, elle demande donc à l’État de faire appel.

L’impact de l’encadrement des loyers à Paris reste discuté

Toutefois l’ensemble des acteurs ne partage pas l’analyse de la Ville de Paris sur l’efficacité du dispositif. L’observatoire Clameur estime que l’accalmie touchant les loyers parisiens s’étend en fait à toute la France, et cela depuis 2012. Selon cet organisme, elle ne dépendrait donc pas directement de l’entrée en vigueur de l’encadrement des loyers.

Faut-il craindre une flambée des loyers à Paris ?

La tendance naturelle du marché ne devrait pas, selon Clameur, mener à une flambée des prix des locations dans la capitale. Un autre dispositif y veille: l’encadrement des loyers à la relocation. Lorsqu’un nouveau locataire entre dans un appartement, le loyer proposé doit être identique à celui du dernier locataire en zone tendue, dont Paris fait partie. Habituellement, c’est lors d’un changement de bail que les propriétaires effectuent des hausses, donc ce système empêche les loyers de prendre l’ascenseur.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

L’attractivité des taux soutient la dynamique du marché immobilier

Crédit immobilier : les tendances pour 2018

Les taux pourraient enregistrer une timide remontée au premier semestre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *