Home > Actualités > Bien rédiger une annonce immobilière
Une annonce bien rédigée attire plus facilement l’intérêt des acheteurs
Une annonce bien rédigée attire plus facilement l’intérêt des acheteurs

Bien rédiger une annonce immobilière

Vous avez décidé de vendre votre maison ou un appartement sans passer par un professionnel ? Une bonne façon de rester maitre de bout en bout de la transaction tout en économisant les frais d’agence. Attention tout de même, les biens sont nombreux sur le marché et la différence se fait dès la mise en vente. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques règles pour vous aider à rédiger une annonce immobilière percutante.

Annonce de vente immobilière : rédigez une phrase d’accroche percutante

Pour attirer votre futur acheteur, il faut lui donner l’envie de lire votre annonce immobilière jusqu’au bout. Votre première phrase doit donc être percutante, et pour cela rien de tel que de parler de ce qui fait de votre logement un bien unique. Cela peut-être sa belle luminosité, ses prestations, sa surface, la vue qu’il offre…

Une phrase courte suffira. Par exemple :

  • Villa traditionnelle spacieuse et parfaitement rénovée
  • Appartement au calme avec prestations de qualité
  • Maison de ville lumineuse proche des commodités
  • Villa provençale avec vue sur la mer

Listez toutes les caractéristiques de votre bien immobilier dans votre annonce

Pour ne pas oublier d’informations importantes, pensez, avant toute rédaction, à faire une liste de celles-ci : surface, nombre de pièces, localisation… Une fois fait, choisissez quelles informations susceptibles d’intéresser les futurs acheteurs méritent d’être mises en avant. Cela peut-être la présence proche d’un lycée renommé, celle d’une station de bus ou de métro, le calme d’un quartier ou même un environnement préservé.

Précisez également dans le corps de votre annonce :

  • Pour un appartement : l’étage, la présence d’un ascenseur, le nombre d’étages de la résidence, la présence d’une cave, d’un parking…
  • Pour une maison individuelle : la surface du terrain, la présence de haies, murs ou autres pour l’isoler, s’il est arboré, s’il dispose d’une piscine…

Pour tous les biens :

  • La description et le nombre de pièces (cuisine, équipée ou non, salon, chambres, bureau…) ainsi que leur surface
  • L’exposition de votre bien, et son absence de vis-à-vis s’il y a lieu
  • La présence de rangements
  • L’isolation, les doubles vitrages, les volets électriques…
  • Le système de chauffage (collectif, individuel, gaz, solaire…)
  • La présence d’une cheminée
  • Les possibilités de stationnement
  • Les surfaces annexes (terrasse, balcon, dépendances…)
  • Le DPE

Pour finir, indiquez les charges (locatives ou locales comme les impôts fonciers) et l’année de construction de votre bien.

À noter : pour une annonce de location, certaines informations sont importantes, qu’il s’agisse des équipements de votre logement (lave-linge, lave-vaisselle…), mais également de la date à laquelle il sera libre ou encore des heures et jours de visites (individuelles ou collectives).

Mettez en forme votre annonce immobilière pour séduire les acheteurs

Une fois le fond déterminé, il est temps de vous pencher sur la forme.
Pour être agréable à lire, votre annonce doit être claire et formulée en phrases courtes. Traquez les mots compliqués, longs, trop techniques, ainsi que les superlatifs exagérés. Vendre votre bien ne revient pas à le survendre !

Pour ne pas décourager vos futurs acquéreurs, aérez votre annonce en insérant des sauts de ligne. Et n’oubliez pas de vous relire plusieurs fois pour traquer les fautes éventuelles (au besoin, faites-vous aider par le correcteur de votre logiciel de bureautique).

Pour finir, proposez votre annonce à vos proches, amis, collègues. Un regard extérieur permet souvent d’avoir un avis objectif, aussi bien sur la description de votre bien et de ses avantages, que sur la forme de votre annonce.

À noter : vous devez rester honnête dans la description de votre bien, mais évitez d’y insérer des points négatifs qui pourraient se révéler rédhibitoires pour une visite. C’est durant celle-ci que vous ferez, avec les personnes intéressées et de façon transparente, le listing des points forts et des points faibles de votre logement.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

L’attractivité des taux soutient la dynamique du marché immobilier

Crédit immobilier : les tendances pour 2018

Les taux pourraient enregistrer une timide remontée au premier semestre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *