Home > Villes > Larmor > L’immobilier à Larmor-Plage
Les biens immobiliers sont prisés à Larmor-Plage
Les biens immobiliers sont prisés à Larmor-Plage

L’immobilier à Larmor-Plage

L’immobilier ne dément pas à Larmor-Plage

Larmor-Plage est une station balnéaire prisée du sud de la Bretagne. Si les prix des biens immobiliers sont moins chers qu’il y a cinq ans, ils restent au taquet. Dans le neuf comme dans l’ancien, les logements sont inabordables pour les petits budgets. Dans cette commune du Morbihan, à 6km de Lorient, 75km de Quimper et 175km de Nantes et Rennes, les primo-accédants sont rares. Même dans les logements sociaux les loyers sont élevés.

Les prix de l’immobilier à Larmor-Plage

Avec ses plages de sable fin, son port de plaisance et son panorama sur la rade de Lorient et l’ile de Groix, Larmor-Plage figure parmi les communes les plus chères du secteur. Pour devenir propriétaire d’une maison à Larmor-Plage dans le Morbihan, il faut compter un budget moyen de 320.000 euros contre 173.000 euros à Lorient, et plus encore quand le bien est en bord de mer.
Egalement prisés, les appartements se vendent eux aussi très vite. Le prix du mètre carré dans l’immobilier ancien se situe à 3.280 euros contre 1.470 euros à Lorient. Le prix grimpe encore lorsque le logement se situe dans l’hyper-centre, entre Locqueltas et Toulhars.

Immobilier : Larmor-Plage séduit les retraités et les familles aisées

La pénurie de l’offre immobilière et la forte demande maintiennent la pression sur les tarifs. La commune est convoitée par les retraités aisés qui, grâce à la revente de leur précédant logement, disposent d’un portefeuille suffisant pour acquérir le bien de leur rêve. Nombreux d’entre eux sont originaires du secteur, la clientèle parisienne portant davantage sa dévolue sur Carnac et la Trinité. Contrairement à d’autres stations balnéaires, Larmor-Plage n’est pas une cité dortoir. La commune familiale est vivante toute l’année et offre un cadre de vie agréable à seulement 15 minutes de Lorient.

Prix de l’immobilier en Bretagne : le top 5 des communes les plus chères et les abordables du Morbihan
En Bretagne, comme partout, les prix des biens immobiliers varient selon les secteurs. Les communes les plus chères du Morbihan se situent en bord en mer.
Selon le baromètre des notaires de l’ouest, le prix du mètre carré des appartements anciens s’établit à :

  • Carnac : 3.920 euros
  • Arzon : 3.670 euros
  • Quiberon : 3.460 euros
  • Larmor-Plage : 3.280 euros
  • Sarzeau : 2.970 euros

Toutefois les amoureux de la mer ne doivent pas désespérer, certaines communes proches de l’eau affichent des prix plus doux. Pour acquérir un appartement moins chers, les particuliers peuvent se tourner vers :

  • Pontivy : 2.160 €/m²
  • Lanester : 1.220 €/m²
  • Lorient : 1.480 €/m²
  • Hennebont : 1.650 €/m²
  • Vannes : 2.130 €/m²

Publié par

About Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

A Clichy, les logements sont recherchés des familles qui n’ont pas les moyens de se loger à Paris

Les communes franciliennes prisées des familles

L’envolée des prix de l’immobilier parisien contraint les ménages à s’éloigner en banlieue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *