Home > Actualités > Immobilier : la hausse des prix renforce le sentiment d’appauvrissement
Les prix des biens immobiliers sont repartis à la hausse dans les grandes villes
Les prix des biens immobiliers sont repartis à la hausse dans les grandes villes

Immobilier : la hausse des prix renforce le sentiment d’appauvrissement

L’envolée des prix de l’immobilier pèse sur le portefeuille des travailleurs français

La hausse des prix de l’immobilier pèse sur le moral des Français! Ils estiment qu’elle est fortement responsable de leur baisse du pouvoir d’achat. Même les conditions d’emprunt favorables ne parviennent pas à enrayer ce sentiment d’appauvrissement!

L’immobilier, responsable du sentiment d’appauvrissement des salariés français

Ainsi, selon une étude de la banque Natixis intitulée « D’où vient le sentiment d’appauvrissement des salariés français?», c’est la hausse des prix immobiliers qui est responsable, et non pas l’accroissement des inégalités au niveau des revenus. Selon les données compilées par Natixis, les inégalités de revenus sont en effet restées stables en France au cours des 20 dernières années, et plutôt limitées. En revanche, les prix immobiliers ont fortement grimpé.

Les prix de l’immobilier, en hausse, grignotent le pouvoir d’achat des salariés depuis 1996

Natixis relève ainsi que les prix de l’immobilier se sont envolés depuis 1996, avec une augmentation de +150%. Sur la même période, les salaires ont eux aussi évolué, mais moins rapidement, avec seulement +60% de progression. Il faut noter qu’en plus de cela, les prix s’amplifient dans des grandes villes comme Paris et Bordeaux actuellement, limitant encore le pouvoir d’achat des ménages dans ces agglomérations tendues. Si la baisse des taux d’emprunt a permis aux ménages de souffler un peu, cela ne suffit pas à compenser la situation.

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

L’attractivité des taux soutient la dynamique du marché immobilier

Crédit immobilier : les tendances pour 2018

Les taux pourraient enregistrer une timide remontée au premier semestre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *