Home > Villes > Lyon > Les prix de l’immobilier à Lyon
Face au Vieux-Lyon, la presqu’ile voit le prix de ses logements grimper
Face au Vieux-Lyon, la presqu’ile voit le prix de ses logements grimper

Les prix de l’immobilier à Lyon

Les prix grimpent sur le marché immobilier lyonnais

La hausse des prix de l’immobilier qui touche les grandes agglomérations françaises n’épargne pas Lyon. En un an, les prix des logements à vendre dans la préfecture du Rhône ont bondi de plus de 5% avec des variations d’un arrondissement à l’autre.

Immobilier à Lyon : des hausses de prix différentes d’un arrondissement à l’autre

C’est dans le 2ème arrondissement de Lyon que la hausse des prix de l’immobilier est la plus marquée. Situé à l’extérieur sud de la presqu’ile formée par la Saône et le Rhône, cet arrondissement qui comprend quatre quartiers, dont le très chic secteur de la Confluence en plein développement, a vu le prix de ses logements augmenter de 7%.

De l’autre côté de la presqu’ile et débordant sur les pentes de la Croix-Rousse, le 1er arrondissement a lui également vu ses prix augmenter, de 5.5%. D’une superficie de 151 hectares, ce plus petit arrondissement de Lyon est aussi l’un des plus vivants. Cette activité est notable autour de la place des Terreaux, une des plus belles places de Lyon, en partie inscrite et classée aux Monuments Historiques de France.

Le 9ème sort ex-æquo avec le 1er. Mitoyen avec le 4ème et le 5ème, cet arrondissement populaire, le plus au nord de Lyon, héberge les quartiers de Vaise, Gorge de Loup, Saint Rambert-l’Ile-Barbe ainsi que la Duchère dont les travaux de rénovation ont permis au secteur de prendre de la valeur.

Les logements dans le 6ème ont eux aussi pris de la hauteur avec une hausse des prix sur un an de 5.1%. Considéré comme l’un des plus chics de Lyon, cet arrondissement qui s’étale sur les quartiers des Brotteaux, Cité-internationle, Bellecombe et Foch abrite de nombreux hôtels particuliers et de beaux immeubles. Les appartements du boulevard des Belges avec vue sur le parc de la Tête d’Or sont parmi les plus côtés du secteur.

A combien s’établit le prix du mètre carré immobilier à Lyon ?

Pour devenir propriétaire d’un appartement à Lyon, il faut compter un prix moyen au mètre carré de 3.430 euros.

Les secteurs les plus chers sont respectivement les 2ème, 6ème, 1er et 4ème arrondissements. Le prix médian dans le 2ème est de 4.290€/m², il s’établit à 4.250€/m² dans le 6ème, de 3.980€/m² dans le 1er et de 3.820€/m² dans le 4ème.
Suivent ensuite le 3ème avec un prix médian de 3.380€/m², le 7ème (3.330€/m²), le 8ème (2.930€/m²), le 5ème (2.800€/m²), et le 9ème (2.790€/m²).

Pour trouver des prix plus accessibles, les acquéreurs doivent cibler leurs recherches sur les secteurs plus éloignés : Ecully (2.820€/m²), Caluire-et-Cuire (2.780€/m²), Tassin-le-Demi-Lune (2.720€/m²) Champagne-au-Mont-d’Or (2.640€/m²), Villeurbanne (2.630€/m²), Francheville (2.550€/m²), Saint-Foy-lès-Lyon (2.440€/m²), Ouillens (2.140€/m²), Bron (2.060€/m²) Pierre-Bénite (1.870€/m²), ou encore Vénissieux (1.790€/m²).

Publié par

About Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

A Clichy, les logements sont recherchés des familles qui n’ont pas les moyens de se loger à Paris

Les communes franciliennes prisées des familles

L’envolée des prix de l’immobilier parisien contraint les ménages à s’éloigner en banlieue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *