Home > Economie-Finance > Immobilier : quelle tendance pour le 2ème semestre
Les ventes immobilières ont bondi au 1er semestre 2017
Les ventes immobilières ont bondi au 1er semestre 2017

Immobilier : quelle tendance pour le 2ème semestre

Un premier semestre record sur le front des ventes immobilières

Les professionnels de l’immobilier ont de quoi se réjouir. De janvier à juin, le marché de l’immobilier français a enregistré des chiffres record. Les transactions ont en effet fait un bond de 9.9% sur un an, passant de 819.000 transactions en juin 2016 à 900.000 cette année.

Toutefois cette progression ne concerne pas tous les secteurs. En effet, 20 départements concentrent près de la moitié des ventes immobilières. La France reste donc toujours coupée en deux, avec d’un côté les grandes agglomérations où la demande est forte, et de l’autre les petites villes de province et les zones rurales où les ventes se font au compte-goutte.

Cette hausse des transactions cache également une autre réalité : la remontée des prix immobiliers. Sur un an, ils ont progressé de 4%. Or cette progressive augmentation des tarifs est un frein pour les ménages modestes. Et elle devrait ralentir l’activité sur la deuxième partie de l’année si les prix continuer de progresser. Enfin les taux immobiliers, bien que toujours très attractifs, sont eux-aussi en hausse depuis décembre.

Quel avenir pour le marché immobilier au 2ème semestre 2017

Selon les experts, la demande va certainement ralentir au 2ème semestre 2017, surtout si la hausse des prix des biens immobiliers se confirme. Le volume des transactions devrait se tasser. Quant aux taux, ils devraient rester sous la barre des 2% sur 20 ans, des conditions de financement très favorable aux acheteurs.

Si vous avez un projet immobilier, ne tardez donc pas. La hausse des prix reste encore limitée et les taux permettent d’emprunter dans d’excellentes conditions.

Publié par

About Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Certains biens immobiliers anciens à réhabituer ouvrent droit au dispositif Malraux

Investir en Malraux dans l’immobilier ancien

Acheter un bien à réhabiliter peut permettre de bénéficier d’une baisse d’impôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *