Home > Economie-Finance > Réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier
Investir dans du patrimoine à rénover permet de bénéficier d’une réduction d’impôt grâce au dispositif Malraux
Investir dans du patrimoine à rénover permet de bénéficier d’une réduction d’impôt grâce au dispositif Malraux

Réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier

Faire baisser ses impôts en investissant dans des monuments anciens

Pour investir son patrimoine dans l’immobilier tout en bénéficiant de baisses d’impôt, il existe plusieurs pistes à explorer. Les contribuables aisés devraient ainsi s’intéresser aux dispositifs Malraux et Pinel, mais également aux monuments anciens. En effet, les propriétaires de tels biens bénéficient d’un régime fiscal particulier. Lors de la location d’un logement dans un monument ancien, la totalité des charges foncières est en effet déductible des loyers. Si les dépenses génèrent un déficit foncier, celui-ci peut être déduit du revenu global du propriétaire. Autre aspect à noter, ce placement et ses remises d’impôt ne sont pas pris en compte dans le plafonnement global des avantages fiscaux de 10.000 euros.

Dispositif Malraux: investir dans du patrimoine à rénover

Un investissement avec le dispositif Malraux implique d’acquérir un bien à restaurer situé dans un site patrimonial remarquable. Après sa rénovation, le propriétaire s’engage à le louer durant 9 ans, sans plafond de loyer. Les travaux de restauration, sous un plafond de 400.000 euros, donnent droit à une réduction d’impôt de 22% à 30%. Là encore, ces remises ne sont pas comptabilisées dans le plafond global des avantages fiscaux.

Investissement locatif en loi Pinel: le choix du neuf

Une troisième option est l’investissement en Pinel, dans le neuf. Le propriétaire bénéficie de réductions d’impôt allant de 12 à 21 % du prix d’achat, sur la durée de location du bien immobilier allant de 6 à 12 ans. Une condition est que le locataire doit respecter un certain plafond de ressources. Pour bénéficier du Pinel lors d’un investissement, le bien devra coûter moins de 300.000 euros et au maximum 5.500 euros par mètre carré.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

La baisse de l’APL va pénaliser les plus modestes

La baisse des APL

Les allocataires de l’aide personnalisée au logement vont toucher moins dès octobre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *