Home > Economie-Finance > Les aides au logement
Le dossier des aides au logement dans les mains du gouvernement
Le dossier des aides au logement dans les mains du gouvernement

Les aides au logement

Certaines aides au logement sont remises en question

Les coups de pouce au logement sont remis en question avec le nouveau gouvernement. Certains dispositifs, prisés des Français, pourraient disparaître. Les aides à l’habitat, tels que les APL, le prêt à taux zéro, ou le dispositif d’investissement Pinel pèsent sur les dépenses de l’État. La Cour des comptes recommandait d’ailleurs dans son dernier rapport de revoir ces aides.

Vers un nouveau dégraissage des APL ?

Ainsi, chaque année, les aides au logement coûtent près de 34 milliards d’euros à l’État. Pour diminuer cette somme, le gouvernement semble viser trois dispositifs en particulier, à commencer par les APL, les aides personnalisées au logement. Les prestations avaient déjà baissé sous le quinquennat de François Hollande, un dégraissage qui pourrait être poursuivi. La Cour des comptes conseille notamment de réduire les aides allouées aux étudiants encore rattachés au foyer fiscal familial.

Le prêt à taux zéro dans le collimateur de la Cour des comptes

Le prêt à taux zéro a été renforcé ces dernières années, en particulier pour encourager les primo-accédants à acquérir des biens neufs. Le coût annuel de ce dispositif se rapproche de 1,7 milliard, et il est critiqué pour ses risques inflationnistes. La Cour des comptes recommande de le recentrer sur les ménages les plus modestes, afin d’économiser 400 millions d’euros par an.

Réforme des aides au logement: une piste serait de resserrer le dispositif d’investissement locatif Pinel

Le dispositif d’investissement locatif Pinel est aussi montré du doigt. Il devrait normalement s’arrêter en fin d’année, mais sera-t-il reconduit? Selon la Cour des comptes, les dispositifs d’incitation fiscale, qui se succèdent depuis 30 ans en France, coûtent près de 2 milliards d’euros par an. Elle critique aussi le découpage territorial et le manque de contrôle sur ce dispositif. Concernant l’Eco PTZ, le prêt à taux zéro concédé pour la rénovation de logement, on ne sait pas encore si le gouvernement compte y toucher.

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Certains biens immobiliers anciens à réhabituer ouvrent droit au dispositif Malraux

Investir en Malraux dans l’immobilier ancien

Acheter un bien à réhabiliter peut permettre de bénéficier d’une baisse d’impôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *