Home > Economie-Finance > Les notaires confirment la hausse des transactions
Les ventes de logements sont en progression
Les ventes de logements sont en progression

Les notaires confirment la hausse des transactions

La note de conjoncture immobilière des notaires de France confirme le dynamisme du marché immobilier après une année 2016 déjà ensoleillée. Hausse des ventes et investisseurs de retour : l’année 2017 a débuté sur des notes très optimistes.

Record de transactions dans l’immobilier ancien

Le marché de l’immobilier ancien se porte bien, avec 867.000 transactions enregistrées par les notaires sur un an (fin février). Cette hausse de +7,7 % par rapport à la période précédente permet de dépasser le record du volume de ventes datant de mai 2006 (837.000 ventes sur un an). Toutefois, alors que le nombre de logements a augmenté de +19 % entre 2000 et 2016, les appartements et maisons anciennes ne représentent que 7 % d’augmentation.
Mais cette hausse des transactions, initiée en février 2015, signe bel et bien une nouvelle fluidité sur un marché immobilier auparavant bloqué. Les taux bas, malgré leur lente remontée, semblent donc soutenir un marché qui bénéficie toujours des aides à l’accession de l’Etat : dispositif Pinel et PTZ (Prêt à taux zéro) élargi.

Des investisseurs immobiliers plus nombreux

À l’occasion de cette note de conjoncture, les notaires pointent également du doigt un changement de typologie du parc de logements en France. Le pourcentage de logements sociaux est en effet en hausse de 1,7 % avec 79.100 logements supplémentaires.
Il faut dire que le dispositif Pinel a, selon les notaires, certainement encouragé les investissements immobiliers. Tout comme le prolongement du dispositif Censi-Bouvard qui offre des avantages fiscaux aux bailleurs.
En 2016, les notaires ont enregistré une augmentation de 16,1 % du nombre de logements neufs mis en vente (119.000). Un chiffre qui suit l’augmentation de 20,6 % des réservations de logement (125.000 en 2016).

Une lente remontée des prix des logements

Du côté des prix, les notaires confirment leur remontée sur le marché immobilier de l’ancien avec +0,5 % au quatrième trimestre 2016. Sur un an, les prix ont augmenté de +1,5 % pour les maisons et +1,9 % pour les appartements soit +1,7 % au total. Cette hausse est toutefois plus importante en Île-de-France qu’en province où les prix des maisons gagnent +1,4 % alors que les appartements se contentent de +0,4 %.
Ces chiffres sont donc inégaux suivant le territoire et même entre agglomérations. Ainsi, si à Bordeaux les prix des appartements anciens ont gagné +11,2 %, à Saint-Étienne, par exemple, les acheteurs dépensent 6 % de moins qu’en 2015. Les prix des maisons anciennes évoluent également différemment suivant les villes : -6,9 % à Nancy contre +8 % à Toulon et Bordeaux.
Néanmoins, s’ils ont augmenté de manière générale, les prix n’ont pas suivi la même courbe ascendante que les transactions. Ceci prouvant, une fois encore, la très bonne tenue du marché.

Marché immobilier : des notaires plutôt confiants

S’ils restent confiants dans l’année à venir au vu des avant-contrats déjà signés, les notaires souhaitent de la part du nouveau dirigeant français qu’il soutienne le marché. Et pour eux, cela pourrait passer par l’harmonisation de la plus-value et une diminution des délais de recouvrement des prélèvements sociaux à 15 ans.
Reste de nombreuses incertitudes : outre le fait que la hausse des taux entamés récemment pourrait finir par plomber le pouvoir d’achat immobilier des Français, l’abandon de dispositifs fiscaux actuellement efficaces (Pinel, PTZ) risquerait de décourager les investisseurs, et tout particulièrement les primo-accédants.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

Investir dans l’immobilier grâce au Pinel ou au Cosse offre de nombreux avantages

Investir dans l’immobilier en Pinel ou en Cosse

C’est encore le moment de profiter des coups de pouce pour acheter dans l’immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *