Home > Actualités > Les chambres de bonne
A Paris, le nombre de chambres de bonne a baissé depuis la mise en place du seuil minimum imposé en location
A Paris, le nombre de chambres de bonne a baissé depuis la mise en place du seuil minimum imposé en location

Les chambres de bonne

De moins en moins de chambres de bonne sur le marché de l’immobilier parisien

Les chambres de bonne se raréfient sur le marché de l’immobilier à Paris. Ces chambres de service, souvent exiguës, sont de plus en plus difficiles à trouver en Ile-de-France. Cela s’explique par le seuil minimal de 9 mètres carrés, qui est imposé pour la location d’un logement depuis 2002. Ainsi, le nombre de ventes est passé de 4400 en 1999 à la moitié aujourd’hui pour ce type de bien. Ces transactions ne représentaient plus que 2120 unités en 2016.

Chambres de bonne: les prix ont augmenté en 10 ans

Durant cette période, la surface médiane de ces pièces n’a pas vraiment évolué, et se situe toujours autour de 9 à 10 m². En revanche, les prix ont augmenté plus rapidement que pour les autres types de biens dans la capitale. En dix ans, il a été multiplié par 4,61 contre 3,73 pour les studios et 3,40 pour les appartements anciens dans leur ensemble.

Immobilier Paris: les chambres de bonne sont regroupées pour créer de plus grands logements

Depuis que la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain a fixé à 9 m² la surface minimale d’un logement à louer, les chambres de bonne se sont raréfiées sur le marché de la location. Selon Le Figaro, qui a mené une enquête en août 2016, 7000 ménages vivent encore en France dans un bien de moins de 9m² dans la capitale. Or les taxes sur les micro-logements et l’encadrement des loyers ont poussé les propriétaires à regrouper les chambres de bonne. Celles-ci sont ainsi réaménagées pour créer des logements plus grands sous les toits. Selon les choix des propriétaires, certaines deviennent même des biens de standing!

Publié par

About Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Pour obtenir un crédit maison, les ménages sont souvent obligés de domicilier leurs revenus dans la banque prêteuse

Crédit immobilier : les changements 2018

La domiciliation des revenus sera bientôt limitée dans le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *