Home > Villes > Lille > L’encadrement des loyers à Lille
A Lille, de nombreux biens sont loués au-dessus du plafond de loyer autorisé
A Lille, de nombreux biens sont loués au-dessus du plafond de loyer autorisé

L’encadrement des loyers à Lille

Mise en place le 1er février 2017 dans la cité Lilloise, la mesure d’encadrement des loyers ne semble pas avoir été bien intégrée par tous les propriétaires. Selon le Journal du Net (JDN), 25% des annonces de location sur Lille ne respecteraient pas les plafonds de loyers.

Encadrement des loyers : Lille plus mauvaise élève que Paris

En matière d’immobilier, Lille serait-elle à montrer du doigt ? Réalisée par MeilleursAgents pour le JDN, une étude montre qu’en matière de modération des loyers, la loi ne fait pas tout. Pourtant, à sa mise en place à Paris le 1er août 2015, cette mesure d’encadrement des loyers avait fait baisser de 16% (de 46% à 30%) le nombre d’annonces présentant des loyers au-dessus des plafonds en seulement 3 mois. A Lille, alors que le nombre de logements se louant au-dessus du loyer majoré de leur zone était de 25% en janvier 2017, la mise en place de la loi n’a pas encore réellement fait baisser ce chiffre. Si en février le nombre d’annonces présentant un loyer supérieur était descendu à 21%, en mars ce taux est remonté à 27% avant de redescendre à 25% en avril. Les propriétaires semblent avoir oublié l’arrivée du dispositif dans la capitale des Flandres.

A Lille, plus de 30% des studios loués sont trop chers

Selon l’enquête, ce sont les propriétaires de petites surfaces qui sont les plus nombreux à ne pas respecter la loi. Alors que les propriétaires de logements de deux et trois-pièces ne sont que 19% à annoncer un loyer supérieur au loyer majoré dans la zone concernée, ils sont 31% des bailleurs de studio à le faire. En revanche, l’étude ne dit rien de la localisation des biens hors-la-loi faute de données : il semblerait qu’à Lille toutes les zones soient plus ou moins à égalités alors qu’à Paris certains quartiers se distinguaient particulièrement. Ainsi, du côté du Jardin des Plantes ou de Montmartre, près de 70% des loyers dépassaient allégrement le plafond de loyer.

L’encadrement des loyers a fait baisser les prix de l’immobilier à Lille

Du côté des investisseurs en revanche, l’impact de la mise en place du dispositif semble avoir été important. L’étude souligne que Lille est l’une des seules grandes villes de France (avec Montpellier) à connaitre une baisse des prix de l’immobilier en ce début d’année (-8%). Et ce, malgré des circonstances économiques favorables au marché. À noter que les prix avaient déjà perdu -1,8% dans les trois mois précédents l’annonce officielle de mise en place de la loi (en décembre 2016).

À savoir : le plafond de loyer est calculé en ajoutant 20% au loyer de référence de la zone fixé par arrêté préfectoral selon le nombre de pièces et l’année de construction.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

Le centre-ville de Montpellier figure parmi les quartiers les plus chers de la ville

Le prix immobilier à Montpellier

Les prix des logements montpelliérains prennent l’ascenseur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *