Home > Actualités > Louer sur Airbnb
Les locations via Airbnb doivent être déclarées
Les locations via Airbnb doivent être déclarées

Louer sur Airbnb

Depuis le 1er mai, Airbnb collecte la taxe de séjour dans 31 nouvelles villes françaises

Depuis plusieurs années, les plateformes de location entre particuliers comme Airbnb prennent de l’ampleur.
Ce type de location alternative doit à présent se conformer aux règlementations dans une cinquantaine de localités. Depuis le 1er mai 2017, Airbnb collecte ainsi la taxe de séjour dans 31 nouvelles villes. Grâce à un décret, certaines grandes villes françaises peuvent aussi exiger que les propriétaires se déclarent en tant que loueurs. L’objectif est de normaliser les déclarations fiscales relatives à ce type de location.

Airbnb : des mesures pour obliger les loueurs quasi-professionnels à se déclarer

Les propriétaires qui louent leur appartement aux hôtes de passage via Airbnb doivent ainsi s’enregistrer dans les communes qui le demandent. Le décret concerne les localités de plus de 200.000 habitants, et celles de la petite couronne parisienne. L’objectif est de vérifier que la durée légale limite de location de 120 jours par an pour les résidences principales n’est pas dépassée. Les loueurs assidus qui utilisent cette plateforme pour éviter les déclarations, et empiètent ainsi sur le terrain des professionnels, seront ainsi sanctionnés.

Location de logement : des contrôles compliqués, et une perte de simplicité pour la plateforme

Airbnb, soucieux de conserver sa simplicité d’usage, propose ses propres solutions pour bloquer les utilisateurs louant leur logement plus de 120 nuits par an. Ce système de blocage a déjà été expérimenté dans d’autres villes européennes, avec succès. Airbnb attend une réponse de la ville de Paris pour mettre en place cette mesure. La plateforme collecte de plus automatiquement la taxe de séjour dans la capitale et 50 villes françaises à présent, dont Toulouse, Lyon ou Marseille.

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

L’attractivité des taux soutient la dynamique du marché immobilier

Crédit immobilier : les tendances pour 2018

Les taux pourraient enregistrer une timide remontée au premier semestre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *