Home > Actualités > L’immobilier par Emmanuel Macron
Les mesures d’Emmanuel Macron pour l’immobilier
Les mesures d’Emmanuel Macron pour l’immobilier

L’immobilier par Emmanuel Macron

Entre l’exonération de la taxe d’habitation, la promesse la plus emblématique de sa campagne, et les aides prévues pour l’accession à la propriété, gros plan sur la politique du logement d’Emmanuel Macron.

Locataires en situation précaire : un coup de pouce d’Emmanuel Macron ?

Inspiré du bail étudiant (permettant un contrat de location de 9 mois uniquement pour un logement meublé), le bail de mobilité professionnelle devrait permettre à un grand nombre de salariés en situation de précarité (CDD, période d’essai, formation, intérimaire…) d’accéder à un logement. Ce nouveau contrat de location d’une durée de 3 mois à un an ne sera assorti d’aucun dépôt de garantie de la part du locataire.
Également dans la ligne de mire du nouveau président, les aides au logement devraient subir une cure de rénovation. En cause, leur coût jugé trop élevé, environ 18 milliards d’euros par an. Le nouveau chef de l’Etat souhaite optimiser ces aides tout en relançant le marché de la location.

De l’achat à la vente en passant par la rénovation, de nombreuses mesures à venir : les mesures d’Emmanuel Macron en faveur de l’immobilier

Propriétaires ou futurs propriétaires, le quinquennat qui se dessine vous réserve quelques surprises, bonnes ou mauvaises. En tout premier lieu, contrairement à un grand nombre de ses concurrents à la présidentielle, Emmanuel Macron n’a proposé aucune réduction des droits de mutation payable sur les achats de logement (5,8 % du prix total). Les acheteurs continueront à verser cette obole destinée aux collectivités locales. En revanche, le dispositif du PTZ (Prêt à taux zéro) devrait être reconduit en 2018.
Après l’achat, le nouveau président s’est penché sur la rénovation énergétique des logements et a promis de transformer l’actuel crédit d’impôt pour la transition énergétique en une prime disponible immédiatement. L’un des buts d’Emmanuel Macron étant de faire disparaitre toutes les passoires thermiques dans les 10 ans à venir en empêchant même la location des biens concernés. Les propriétaires pourront bénéficier de la prise en charge des travaux par l’Etat avec remboursement à la revente, ainsi que d’un audit gratuit.

Vient ensuite la revente : si vous décidez de vendre un logement secondaire, pas de surprise du côté de la taxation de la plus-value immobilière. Sa dégressivité devrait être conservée en l’état actuel. Rappelons que l’exonération de cette taxe intervient 22 ans après l’achat (30 ans après l’achat pour les prélèvements sociaux), mais que la résidence principale est exonérée, quelle que soit la durée de conservation.

Les mesures d’encouragement d’Emmanuel Macron en faveur des Propriétaires – bailleurs et investisseurs

Emmanuel Macron devrait, en tant que nouveau président, faire prolonger l’avantage fiscal du dispositif Pinel. Celui-ci devant normalement prendre fin en décembre 2017. Aujourd’hui, ce système représente 55 % des ventes de logements neufs.
De plus, si vous êtes propriétaire-bailleur,, le nouveau locataire de l’Élysée a promis une uniformisation de la taxe sur les revenus du capital dont font partie les loyers. Ceux-ci se verront imposer à 30 % alors qu’ils dépendent actuellement de la tranche marginale d’imposition.
En revanche, le président Macron ne semble pas désireux d’étendre le dispositif d’encadrement des loyers déjà en vigueur à Lille et à Paris. Il devrait même demander une évaluation de celui-ci.

La construction et la taxe d’habitation dans la ligne de mire du nouveau Président de la République

Pour finir, le chef de l’Etat veut « créer un choc d’offre » dans les zones tendues afin d’y faire baisser le prix des logements. Ailleurs, le gouvernement pourra se faire interventionniste en attribuant, s’il le faut, les permis de construire.
Les normes techniques devraient, durant le quinquennat, se voir adjoindre un moratoire. Ceci afin de mettre fin à la complication de la construction.
Pour finir, l’une des mesures phares d’Emmanuel Macron, nouveau président, sera sans doute celle concernant l’exonération de taxe d’habitation pour 80 % des imposés. Cette mesure doit atteindre pleinement son but en 2020, mais sera mise en œuvre progressivement dès l’année prochaine. Elle concernera les couples aux revenus inférieurs à 40 000 € et les célibataires sous 20 000 €.

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Le PEL est un produit d’épargne qui peut permettre d’obtenir un prêt immobilier

PEL : ce qui va changer en 2018

Les nouveaux PEL vont être soumis un impôt forfaitaire dès la première année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *