Home > Economie-Finance > Estimer la valeur des biens immobiliers avec Patrim
Les transactions immobilières à la loupe
Les transactions immobilières à la loupe

Estimer la valeur des biens immobiliers avec Patrim

Valeur des biens immobiliers : l’administration fiscale fait un pas vers le grand public

Depuis le 1er mai 2017, les acheteurs et vendeurs d’un logement peuvent consulter le site Internet Patrim permettant de déterminer la valeur d’un bien immobilier.
Les transactions immobilières représentent des actes importants qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il est donc indispensable d’avoir toutes les cartes en main pour pouvoir faire le bon choix. Les particuliers ont maintenant un nouvel outil à leur disposition pour y voir plus clair sur le marché. Le site Patrim est réservé à certains utilisateurs et recense les informations de l’ensemble des transactions immobilières.

Patrim : un service immobilier crée en 2013

Evaluer un bien peut parfois être un vrai casse-tête pour les particuliers. Pour les aider dans cette tâche, l’administration fiscale a mis en place un nouvel outil. En effet, depuis le 1er mai, ils peuvent accéder à Patrim, une base de données qui recense les transactions immobilières par secteur. Il est donc possible de connaître les prix de vente de produits comparables, dans le même périmètre géographique et sur une période donnée, à partir des seules caractéristiques d’un bien.
Cette base de données a été créée en 2013, proposée initialement dans le Limousin et à Paris. Elle a ensuite été étendue sur l’ensemble du territoire à l’exception de l’Alsace Moselle. Auparavant, son utilisation était réservée à des demandes spécifiques : détermination de l’ISF, détermination des droits de donation-succession, procédures d’expropriation ou de contrôle sur la valeur d’un bien immobilier.

Outil immobilier Patrim : une utilisation limitée à 200 consultations par an

Les informations sont gratuites et anonymes. L’accès à Patrim est limité à 50 consultations tous les trois mois. Pour y accéder, les utilisateurs doivent se connecter sur leur espace personnel via le site impôt.gouv.fr. Il faut donc avoir ouvert un compte à l’aide de son numéro fiscal, figurant sur la déclaration des revenus et sur l’avis d’imposition. Les utilisateurs sont ensuite invités à définir un certain nombre de critères relatifs aux caractéristiques du bien immobilier et au périmètre de recherche notamment. Une liste apparaît avec les transactions de biens similaires réalisées dans un rayon de 100 mètres à vingt kilomètres autour de l’adresse indiquée. L’utilisateur dispose également de la description, de l’année de construction, de la superficie, et du prix et de la date de vente jusqu’à 37 mois auparavant.
Si ces données peuvent se révéler très utiles pour les contribuables, cette base ne réjouit pas les professionnels de l’immobilier. Le président de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), Jean-François Buet, avait déjà émis des doutes quant à la pertinence de cet outil qui, selon lui, « ne remplace pas une visite physique ». Interrogé par Le Monde, le fondateur de Yanport, une société récoltant des informations sur les prix des biens et leur environnement, a également déclaré que la visite physique est indispensable et que les moteurs de recherche ne peuvent pas la remplacer efficacement.

Publié par

About Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Les ventes de logements sont en progression

Les notaires confirment la hausse des transactions

Le soleil est au beau fixe sur le marché du logement français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *