Home > Actualités > La nouvelle ministre du Logement
Emmanuelle Cosse démissionne de son poste de secrétaire nationale d’EELV pour remplacer Sylvia Pinel au ministère du Logement
Emmanuelle Cosse démissionne de son poste de secrétaire nationale d’EELV pour remplacer Sylvia Pinel au ministère du Logement

La nouvelle ministre du Logement

Entrée au gouvernement, après le remaniement du 11 février dernier, Emmanuelle Cosse, ancienne secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts, est devenue la nouvelle ministre du Logement. Présentation de cette militante finalement peu connue du grand public.

Emmanuelle Cosse : une militante de longue date

À 41 ans, Emmanuelle Cosse peut se targuer d’avoir déjà un long passé de militantisme. Née à Paris, la jeune fille s’engage dès l’adolescence au sein de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl). Toutefois, elle n’a que 17 ans lorsqu’elle décide d’en claquer la porte « agacée par la mainmise d’Harlem Désir et Julien Dray sur le mouvement lycéen » selon le journal Libé.
Un peu avant ses 20 ans, Emmanuelle Cosse intègre les rangs de l’association militante de lutte contre le sida Act Up. Étudiante en droit, elle est l’une des instigatrices de l’idée de communication choc qui a marqué de l’année 2013 : la pose d’un préservatif géant sur l’obélisque de la Concorde. C’est en 1999 qu’elle accède à la présidence de l’association, malgré la polémique : elle est en effet la première femme hétérosexuelle et séronégative à accéder à ce poste. Poste qu’elle conservera 2 ans.
Mais la jeune femme ne fait pas que militer. En couple avec Denis Baupin (député EELV et vice-président de l’Assemblée nationale) et maman, elle s’investit également dans le journalisme engagé. En prenant tout d’abord la plume pour le journal Têtu où elle s’occupe de la politique, puis en devenant rédactrice en chef de la revue Regards.

Mais une nouvelle ministre du logement déjà controversée

C’est en 2009 qu’elle rejoint le groupe politique Les Verts. Et un an plus tard seulement, elle est élue au conseil régional d’Ile-de-France. Elle y obtient le poste de vice-présidente en charge du logement. C’est alors qu’elle rencontre Cécile Duflot qui est à l’époque secrétaire nationale du parti Les Verts. L’ancienne ministre de l’Égalité des territoires et du Logement ne tarit d’ailleurs pas d’éloges sur Emmanuelle Cosse qu’elle considère « très costaud au sens technique et politique » selon Le Monde. Mais la nouvelle ministre du Logement doit faire face à une certaine animosité dans son propre parti où elle est accusée de se rapprocher de Cécile Duflot pour obtenir les postes intéressants, dixit une élue EELV pour Libé.
Toutefois, d’autres admirent la jeune femme (Jean-Vincent Placé la qualifie d’ailleurs de « chef ») et elle finit par s’imposer au sein du parti écologique. À tel point qu’elle en prend la tête en devenant secrétaire nationale d’Europe Ecologie Les Verts en 2013, lors du congrès de Caen où sa motion obtient 55,35 % des voix. Mais le parti est déjà divisé comme Emmanuelle Cosse ne manque pas de le souligner dès son premier discours.
Un peu moins de trois ans plus tard, c’est en son nom seul que la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts a accepté le poste de ministre du Logement dans le gouvernement Valls 3. Une entrée pour le moins controversée au sein de son parti très opposé à la politique actuelle du gouvernement, loi renseignement et déchéance de nationalité en tête. Pour les deux porte-paroles d’EELV, Sandrine Rousseau et Julien Bayou, les choses sont claires : « Si les conditions n’étaient plus réunies pour faire progresser l’écologie en avril 2014 lors de la sortie de Cécile Duflot et de Pascal Canfin du gouvernement, elles ne le sont pas plus aujourd’hui ». Affaire à suivre…

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Le PEL est un produit d’épargne qui peut permettre d’obtenir un prêt immobilier

PEL : ce qui va changer en 2018

Les nouveaux PEL vont être soumis un impôt forfaitaire dès la première année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *