Home > Economie-Finance > Afficher le bon prix pour vendre
Quand le prix correspond à la valeur du marché, les acheteurs se pressent pour visiter
Quand le prix correspond à la valeur du marché, les acheteurs se pressent pour visiter

Afficher le bon prix pour vendre

Avec un prix juste, les délais de vente qui avaient tendance à s’allonger se réduisent. Mettre son bien en vente au prix du marché permet de le vendre en 60 jours en moyenne selon une étude réalisée par le réseau Orpi en partenariat avec Le Figaro.

Le délai de vente passe de 100 jours à 60 jours

Si en fin d’année 2014, les délais de vente atteignaient des records, pouvant aller jusqu’à 100 jours, la tendance s’améliore. Comme le montre le baromètre Orpi Le Figaro, ils ont tendance à se réduire pour se rapprocher d’un délai plus raisonnable de 60 jours. Ainsi, 50 % des logements mis en vente partent en 60 jours, avec un taux de négociation moyen de 4.5%.
Les propriétaires ont généralement intégré le fait qu’il ne sert à rien de surévaluer son bien pour avoir une marge de négociation plus importante. Au contraire il faut être au prix du marché, et cela dès la mise en vente. Le baromètre révèle également que les acquéreurs continuent de négocier le prix des biens dans une proportion plus raisonnable cependant. En moyenne, le prix de vente des biens en France se situe autour de 210.000 € et après négociation, les transactions se réalisent au prix moyen de 200.500 €.

Les difficultés selon les types de biens

Si les petits appartements sont toujours très demandés et partent vite, il est moins aisé de vendre une grande maison familiale. Les appartements mis en vente à un juste prix partent vite et affichent des taux de négociations plus limités, de l’ordre de 1.3 %. Les grandes maisons de plus de 5 pièces ont plus de difficultés à trouver preneur et la marge de négociation augmente pour atteindre en moyenne 4.5 %.
Ces tendances varient toutefois selon les villes. Parmi les exceptions, à Strasbourg, les studios peinent toujours à se vendre et se négocient sévèrement. Avec un prix au mètre carré le plus bas des grandes métropoles, le taux de négociation atteint dans cette ville 5.35 % en moyenne.
A lire également : Prix de l’immobilier, ces imperfections qui dévaluent les biens.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

A Bordeaux, le mètre carré immobilier avoisine les 3.400 euros

Les prix immobiliers grimpent dans plusieurs villes

Le prix des logements s’emballe dans certaines grandes villes

3 comments

  1. Être au prix du marché, c’est le point le plus important pour réussir à vendre. On peut très bien avoir une maison en très bon état, écolo, et qui a été rénovée, mais si celle-ci est au-delà des prix du marché, c’est perdu d’avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *