Home > Economie-Finance > Prêt immobilier : faire marcher la concurrence
frais de notaire
Faire marcher la concurrence entre les banques est important avant de signer un crédit immobilier

Prêt immobilier : faire marcher la concurrence

Un sondage meilleurtaux.com/RTL publié mi-janvier révèle que 63% des Français seraient prêts à changer d’établissement bancaire pour financer un achat immobilier. Toutefois, passer à l’acte n’est pas toujours simple !
Vous souhaitez solliciter un crédit immobilier, savez-vous que les banques sont confiantes pour 2015 ?

Changer de banque pour décrocher un meilleur taux immobilier : une démarche compliquée…

Alors que 20% des Français déclarent être insatisfaits de leur banque, ils ne sont que 5% à changer d’établissement chaque année, soit 50% de moins que nos voisins européens ! Pourtant, il n’existe aucune prime à la fidélité et lorsque les clients cherchent à renégocier un crédit à l’habitat, ils trouvent souvent de meilleurs taux dans des banques concurrentes.
Lisez également : ce que votre banque regarde avant de vous accorder, ou pas, un crédit immobilier.
Il faut avouer que changer de banque prend du temps. Il faut tout d’abord prévenir par courrier, l’employeur, les caisses de sécurité sociale et de mutuelle, le trésor public, les fournisseurs de téléphonie et d’énergie, mais également son propriétaire lorsque l’on est locataire. Il faut également impérativement modifier les virements et les prélèvements automatiques. Assurer un suivi méticuleux de son compte bancaire est essentiel pour vérifier que tous les chèques émis ont été encaissés. Ceci afin d’éviter les frais inhérents au refus de paiement (en cas de fermeture du compte avant que les chèques n’aient été portés à l’encaissement).

Faire marcher la concurrence permet de faire d’importantes économies sur son crédit immobilier

Une banque autre que la vôtre vous propose des conditions de crédit plus intéressantes pour financer votre achat immobilier et vous pensez changer d’établissement bancaire ? Pour pallier tout oubli pouvant avoir des conséquences néfastes, l’idéal est de conserver votre ancien compte ouvert durant six mois en parallèle au nouveau.
Afin d’assurer une meilleure protection des usagers, l’association UFC-Que Choisir avait, parmi d’autres propositions, demandé à ce que chaque Français dispose d’un numéro de compte à vie. Mais cette idée a été repoussée par le gouvernement. Toutefois, celui-ci songe à obliger les banques à pratiquer des redirections d’opérations. Un peu à la manière de ce qui se pratique à la poste pour assurer le suivi de votre courrier en cas de déménagement. Dans ce cas, le premier compte resterait opérationnel durant 13 mois.
Changer de banque équivaut à faire de réelles économies puisque les tarifs varient de 1 à 6 entre banques. Avec une moyenne de 170 €, les Français paient au total environ 10 milliards d’euros uniquement en frais bancaires. Selon l’UFC – Que Choisir, le fait de changer de banque permettrait d’économiser 2 milliards d’euros. À rappeler que dans les banques, comme ailleurs, seule la concurrence permet de faire baisser les tarifs.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

Les taux des crédits immobiliers devraient repartir à la hausse

Les taux immobiliers au premier semestre 2018

Prêt à l’habitat : la barre des 2% devrait être franchie prochainement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *