Home > Droit > Entretien du jardin en location
Elagage d’un arbre proche d’une villa
Elagage d’un arbre proche d’une villa

Entretien du jardin en location

L’entretien des espaces verts en location

Heureux locataire, vous bénéficiez en plus de votre logement d’un petit coin de paradis entouré d’arbres et de fleurs ? Agréable, cet espace vert peut cependant exiger de l’entretien mais aussi de l’argent. Taille, élagage, tonte, traitement insecticide, suppression de branches dangereuses ou gênantes, certains travaux de jardinage coûtent chers, il est donc nécessaire de bien savoir qui a la charge de régler ces « frais verts ».
Le saviez-vous ? Les bruits de tondeuse figurent parmi les troubles de voisinage les plus fréquents. Lisez cet article avant de tondre votre pelouse un dimanche.

La réglementation concernant les frais de jardinage

Le décret 87-712 du 26/08/1987 relatif aux parties extérieures précise qu’il incombe au locataire de prendre en charge :

  • L’entretien dit « courant » des massifs, pelouses, allées, piscines ou bassins. Mais également l’échenillage des arbustes et des arbres, le remplacement des arbustes et la réparation ou le changement des installations mobiles d’arrosage.
  • La suppression des mousses et autres végétaux sur les terrasses, auvents et marquises.
  • Le dégorgement des tuyaux de descente d’eaux pluviales mais aussi des gouttières et des chéneaux.

Jardin : les clauses annexées au contrat de location

Ces clauses peuvent être annexées au contrat de location. Retenez que tout ce qui concerne l’entretien courant des pelouses, des massifs, des arbres et arbustes (élagage et échenillage), et toutes les petites réparations incombent au locataire.
Attention : le jardin doit être en parfait état lors de la signature du bail. Afin d’éviter tout litige, il est important de dresser un état des lieux exact du jardin, de l’état des plantes et des arbres au moment de la signature du bail de location.

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

Le détecteur de fumée doit être installé dans les locaux d’habitation

Détecteur de fumée : ce que dit la loi

L’installation d’un DAAF est obligatoire dans chaque habitation depuis 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *