Home > Achat-Vente > Devenir propriétaire après 65 ans, suivez le guide

Devenir propriétaire après 65 ans, suivez le guide

Acheter après 65 ans : quand le rêve devient réalité

Contracter un emprunt bancaire afin de devenir propriétaire après 65 ans, sans être inquiété d’avoir à payer une assurance emprunteur décès-invalidité hors de prix ? C’est possible grâce au prêt viager hypothécaire et au prêt hypothécaire cautionné. Pour en savoir plus sur comment acheter un bien immobilier après 65 ans, cliquez ici.

Prêt viager hypothécaire : permettre aux seniors d’obtenir un financement immobilier

Le prêt viager hypothécaire est un moyen pour les personnes âgées d’accéder plus facilement à un financement immobilier. La seule condition à respecter est celle d’être déjà propriétaire d’un logement d’habitation (résidence principale, secondaire ou locative). Ce bien étant mis en hypothèque afin de garantir l’argent versé à l’emprunteur.

Le principe du prêt viager hypothécaire est, pour la banque, d’accorder à l’emprunteur une rente mensuelle jusqu’à son décès ou un capital payable en une seule fois. Le montant de la rente ou du capital dépend de la valeur du bien expertisé, de l’âge et du sexe du bénéficiaire. La banque ne se rembourse qu’au décès de l’emprunteur, grâce à la revente du bien hypothéqué, ou en en devenant propriétaire par attribution judiciaire ou par pacte commissoire.

Avec ce type de prêt, les héritiers n’ont pas de dette à supporter. Ils conservent toutefois le droit de racheter le logement à la banque.

Devenir propriétaire après 65 ans grâce au prêt hypothécaire cautionné (PHC)

L’autre solution quand on a plus de 65 ans et que l’on veut acheter un bien immobilier est de recourir au prêt hypothécaire cautionné ou PHC. Avec ce type de prêt, l’emprunt ne peut dépasser 70 % de la valeur estimée du bien et il est remboursable tous les mois. Quant au taux d’intérêt, il est un peu plus élevé que celui d’un prêt immobilier classique. Si vous optez pour cette option, lisez notre fiche pratique : comment négocier le meilleur crédit immobilier.

L’emprunteur reste propriétaire du bien, qui rentre dans la succession, le logement ne servant que de garantie à l’emprunt. En cas de décès, les héritiers auront à assumer la dette.

Publié par

About Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Check Also

A Paris, le prix des habitations a bondi de plus de 7%

La hausse des prix de l’immobilier

La remontée des prix des logements s’accélère dans les grandes villes

One comment

  1. L’investissement immobilier devient de plus en plus accessible aux séniors. Si l’on a l’habitude d’entendre que les personnes âgées vendent leur maison, ici, on parle de leur achat.
    Est-ce alors signe d’une certaine évolution?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *